Contre l’extraction de sable en Baie de Lannion, plus que jamais !

mercredi 15 juin 2016

La Compagnie Armoricaine de Navigation, filiale du groupe Roullier, s’apprête à extraire des millions de m3 de sable coquillier d’une dune sous-marine, située entre 2 zones Natura 2000, prétendument pour les besoins de l’agriculture bretonne. Mais :

  1. Aucune étude sur les lançons présents ici et maillon essentiel de la chaîne alimentaire.
  2. Insuffisance des données socio-économiques (pêche, mytiliculture, tourisme...)
  3. Aucune étude sur les poissons migrateurs.
  4. Aucune étude sur les micro-algues et planctons.
  5. Aucune étude prévue concernant l’alternative plus au large

Refusons cette destruction programmée aux conséquences sous-évaluées potentiellement incontrôlables.

Cyberaction
Signer !

http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/extractio...

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à pref-secretariat-prefet cotes-darmor.gouv.fr ; pref-secretariat-prefet finistere.gouv.fr

Avec les éléments suivants :

Sujet : Pas d’extraction sans réponses de la CAN
Message : M. le Préfet des Côtes d’Armor,
M. le Préfet du Finistère,

Je vous demande de ne pas autoriser l’exploitation de cette ressource naturelle dès lors que l’insuffisance des études fournies par l’industriel met clairement en évidence l’impossibilité d’évaluer scientifiquement les risques que le pompage, le brassage, la turbidité et l’opacité feront encourir à tout un environnement riche mais fragile et complexe. Cette extraction de sable coquillier, dite “de la Pointe d’Armor”, dans ce milieu mal connu voire inconnu (lançon, algues, plancton, poissons migrateurs) expose l’environnement naturel et conséquemment les activités humaines de la région à des risques non maitrisables, y compris jusque dans les zones Natura 2000 toutes proches.
Je vous demande de ne pas autoriser cette destruction irréversible programmée et de choisir la voie de la préservation pour les générations futures, plutôt que celle de la satisfaction passagère des appétits industriels.

Je vous prie de recevoir l’expression de mes sentiments les meilleurs et l’assurance de mon attachement à la chose commune.

 
Cette cyberaction s’accompagne d’une occupation de la zone d’extraction via la vente symbolique de parcelles de 1 000m²(5 €) à retrouver ici :

ou sur notre blog :


Cet article a été publié dans la rubrique "vue d’ici, vue d’ailleurs". Celle-ci rassemble des articles n’émanant pas d’Attac 22 ou d’Attac France, mais qui nous semblent pertinent de partager pour aider à la compréhension de notre monde, découvrir des alternatives au "tout marchand", élargir ensemble « les chemins d’un autre Monde ».



Documents joints

Les enjeux de l'extraction de sable en Baie (...)

Les enjeux de l'extraction de sable en Baie de Lannion


Agenda

<<

2017

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456

Vous adhérez aux idées d’attac ? Adhérez à Attac !

attac adherez {JPEG}

Attac est une organisation à part : c’est un outil de réflexion et d’éducation populaire indépendant des partis et syndicats, et une association qui n’a d’autres ressources que l’énergie de ses militants, et les cotisations de ses adhérents.
Face aux enjeux actuels et à venir, donnons-nous les moyens de peser !

Adhérer à Attac,
c’est déjà agir !

- Vous pouvez adhérez dès maintenant, très facilement en adhérant en ligne ou téléchargeant le bulletin (...)