On aurait découvert des humains intelligents !

samedi 14 mai 2016

L’information est à prendre au conditionnel, tant elle semble édifiante : on aurait découvert des humains communicants et, chose plus incroyable encore, intelligents…

D’après nos premières investigations, ces individus seraient capables de lire l’index de leurs compteurs électriques sans être connectés à un écran d’ordinateur ou de smartphone. Il semblerait même qu’ils aient la faculté de réduire leur consommation d’énergie sans compteur intelligent, sans émetteur radio et sans smartphone. Les plus ingénieux éteindraient leurs appareils en veille et isoleraient leur maison. Les radicaux, quant à eux, revêtiraient un pull en hiver. Quelques-uns, parmi les plus intégristes, se passeraient même de congélateur, voire de frigo et de téléviseur pour les fondamentalistes.

Nous les avons suivis dans leurs activités quotidiennes afin de mieux saisir l’étendue de leur génie. Ce qui nous a frappés, d’emblée, c’est leur capacité à communiquer sans passer par un écran. Ainsi, cette espèce serait pourvue d’une aptitude à la parole de visu, sans aucune assistance électronique. A ce don, s’ajouterait celui des gestes, des mimiques et des émotions, ce que nous appellerons la « communication ». Certains s’écriraient des lettres à la main qu’ils insèrent dans des enveloppes. Ils seraient même en mesure de lire des livres en papier et se passeraient ainsi des liseuses numériques.

Ce qui semblerait guider ces humains, c’est le plaisir de partager des moments de vie réelle avec leurs semblables. Ils seraient, à proprement parler, connectés entre eux par tous les sens, ainsi qu’au monde qui les entoure. Ne disposant pas de téléphone intelligent, ils pourraient soutenir des conversations sans être interrompus par une sonnerie ou par une vibration, sans être contraints de devoir répondre à des dizaines de messages. Ils seraient pleinement présents à l’instant et au lieu où ils sont, prendraient le temps de contempler les arbres, de réfléchir et même de ne rien faire.

Leurs faits et gestes ne seraient pas surveillés en permanence. Ayant refusé d’être assujettis à un portable, ne disposant pas de carte de crédit ou de fidélité, n’étant inscrit sur aucun réseau social, ils auraient à cœur de préserver leur vie privée et leur intimité.

La plupart de ces individus hors réseau cultiveraient leurs légumes sans aucun dispositif d’arrosage à déclenchement automatique ni capteurs de détection des besoins hydriques. Ils pailleraient leur sol avec des matières végétales locales et se passeraient des matériaux composites connectés de la dernière génération. Apparemment, leurs récoltes seraient abondantes.

Concernant leur santé, nos premières observations font apparaître des conclusions de toute première importance. Leur denture ne présenterait aucun problème majeur, bien que non entretenue par une brosse à dents intelligente. Quant à leur sommeil, sa qualité serait très nettement améliorée. Nos analyses ont relevé quatre fois moins de réveils nocturnes et sept fois moins d’endormissements tardifs. Ces individus s’endormiraient avec le silence et se réveilleraient avec la lumière du jour ; aucune dépendance n’a été remarquée avec les molécules innovantes, les musiques de détente et d’éveil. D’autres paramètres sont en cours d’approfondissement, comme l’appétit, la régulation thermique, les migraines, les complications digestives, les problèmes cognitifs… Les premières conclusions plaideraient en faveur d’une moindre exposition aux ondes toxiques, ce qui confirmerait les études scientifiques menées par les chercheurs indépendants depuis des dizaines d’années.

Nous avons analysé l’impact de ces donné en termes d’espérance de vie. Il apparaît que cette catégorie d’humains sans prothèse vivrait jusqu’à sept ans de plus que le reste de la population. Quant à l’espérance de vie en bonne santé, la différence serait de plus de douze années en faveur des humains non connectés à la planète 2.0.

Si ces informations s’avéraient confirmées, elles marqueraient un tournant dans l’évolution de l’espèce. Ces humains intelligents et communicants pourraient bien être les précurseurs d’une humanité perfectionnée, en bonne santé, équipée d’un cerveau opérationnel et susceptible de pourvoir à ses besoins sans être dépendante d’un système technologique de plus en plus fragile, toxique et intrusif.

Nous allons poursuivre nos recherches afin de mieux appréhender l’ampleur du phénomène et ses évolutions.

Dépêche de l’aéronef 6222, depuis la Terre, pour la planète Médianus de la galaxie Z43, le 24 septembre 2022, conformément au calendrier terrestre.

 

Frédéric Wolff


Cet article a été publié dans la rubrique "vue d’ici, vue d’ailleurs". Celle-ci rassemble des articles n’émanant pas d’Attac 22 ou d’Attac France, mais qui nous semblent pertinent de partager pour aider à la compréhension de notre monde, découvrir des alternatives au "tout marchand", élargir ensemble « les chemins d’un autre Monde ».



Agenda

<<

2017

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456

Vous adhérez aux idées d’attac ? Adhérez à Attac !

attac adherez {JPEG}

Attac est une organisation à part : c’est un outil de réflexion et d’éducation populaire indépendant des partis et syndicats, et une association qui n’a d’autres ressources que l’énergie de ses militants, et les cotisations de ses adhérents.
Face aux enjeux actuels et à venir, donnons-nous les moyens de peser !

Adhérer à Attac,
c’est déjà agir !

- Vous pouvez adhérez dès maintenant, très facilement en adhérant en ligne ou téléchargeant le bulletin (...)